Archives de catégorie : Enseignements

Histoire : A la découverte de l’art pariétal en 6ème


Les élèves ont visité de façon virtuelle la grotte Chauvet (Ardèche) et la grotte de Lascaux, puis ils ont représenté des animaux comme les hommes il y a 36 000 ans, mais pas avec de la peinture normale, mais avec de la peinture naturelle : l’ocre rouge, l’ocre jaune et le charbon de bois pour le noir

L’expression « art pariétal », désigne l’ensemble des œuvres d’art au sens large réalisées par l’Homme sur des parois de grottes

Géographie : voyager avec les élèves d’UPE2A

Les élèves d’UPE2A sont venus dans certaines classes de 6ème et de 5ème pour présenter leur pays d’origine : Ils ont parlé de l’école, de la cuisine, des chanteurs, des fêtes, du climat, de l’histoire, de la langue parlée, ils ont situé leur pays sur la carte,…

Nawin a présenté la Thaïlande et l’écriture thaï
et Georg a présenté l’Ukraine

Visite de l’usine PLATEX

Le 20 décembre 2018 les élèves de DP ont visité l’usine Platex des Fourgs, 40 personnes fabriquent 8000 plateaux par jour essentiellement pour les collectivités. PLATEX est le premier fabricant français de plateaux. L’entreprise exporte 25% de sa production vers les principaux marchés européens mais également vers le Japon ou les États-Unis.

Visite en 3ème Découverte professionnelle

Le  4  décembre 2018 les élèves de 3ème DP ont visité l’entreprise COFRECO à Pontarlier qui fabrique des portails, portillons et clôtures sur mesure en aluminium, en bois, en acier et en PVC. Cette entreprise a 80 salariés et 2 sites de production : Pontarlier et Pont d’Ouche en Bourgogne et une vocation à défendre le Made in France depuis 1927.

VISITE DE LA CENTRALE HYDROELECTRIQUE DE MOUTHIER HAUTE PIERRE

Dans le cadre du « Festival de l’industrie » les 4e2 et les 4e3 du collège ont visité la centrale Hydroélectrique de Mouthier Haute Pierre.


La centrale est située sur la Loue, 300m après sa source.
La centrale, en service depuis 1925, est équipée de 3 turbines. Sa production correspond environ à la consommation annuelle électrique de 13 000 foyers.

Ces installations sont aujourd’hui équipées de capteur, de calculateurs et d’automates sécurisés, qui interprètent en temps réel les niveaux et les débits de la Loue pour transmettre les consignes de production aux turbines et aux vanne.
Un poste de transformation élève la tension de l’électricité produite pour en faciliter le transport sur le réseau vers les villes voisines de Valdahon et de Pontarlier.

CVC Développement durable et solidaire

Le CVC développement durable c’est retrouvé en salle T5 le jeudi 22 novembre pour mettre en place ses actions pour l’année.

Le groupe a décidé :

  •  de faire une information sur les différents points de collecte de produits recyclables au collège
  • d’informer les élèves sur la nécessité de ne pas gaspiller
  • de faire une enquête sur le covoiturage
  • de faire une collecte alimentaire au bénéfice de la banque alimentaire

CONCOURS CASTOR

Cette année toutes les classes de 6e et de 4e participent au concours Castor durant les cours de technologie.

Ce concours vise à faire découvrir aux jeunes l’informatique et les sciences du numérique. Il sera prolongé par des épreuves du concours Algorea qui lui est orienté  sur la programmation et l’algorithmie.

Intervention de l’association cinécyclo au collège André Malraux

Lundi 19 novembre de 15 h à 17 h l’association dijonnaise cinécyclo est intervenue au gymnase du collège pour présenter son projet de solidarité internationale.

leur site

Marion et sa collègue sont descendues du train avec leurs vélos et tout le nécessaire pour présenter le projet Cinécyclo aux élèves du niveau 4ème , aux 6ème 1 et aux élèves de la classe UPE2A soit 120 élèves environ !.

Le matériel était transporté dans 2 sacoches (générateur électrique, projecteur vidéo, sono,…) 

Elles nous ont projeté les courts métrages Cinécyclo (Les Prémices, 10′ et L’Etranger et l’enfant Peul, 26′) réalisés pendant leur action en Afrique de l’Ouest.

Pour la projection les élèves étaient invités à pédaler pour transformer leur énergie musculaire en énergie électrique. Le système ne comportant pas de batterie, il ne fallait pas « mollir » sous peine de retomber dans le noir…

Puis elles ont répondu aux nombreuses questions des élèves sur le fonctionnement du cinécyclo.

Un grand merci aux intervenants, aux élèves qui se sont très bien comportés et aux enseignants d’EPS pour leur accueil.